L’histoire de Safehear

2018

Noé, ami de l’un de nos fondateurs, perd 20% d’audition et subit une perforation de son tympan lors d’un concert. Antoine, co-fondateur de Safehear, décide de mettre à profit des compétences en électronique pour améliorer les protections auditives existantes.

2019

Antoine s’inscrit à un concours d’entrepreneuriat étudiant où il présente son idée d’oreillette connectée pour le monde de la musique. Héléna, co-fondatrice actuelle, rejoint alors son équipe et l’aventure débute!

Safehear obtient le prix du Business Model Innovant à l’issu de ce concours. Après réflexion, Héléna et Antoine décident de faire de Safehear une vraie startup, en rejoignant le programme d’incubation d’1Kubator Lyon.

Ayant le statut national d’étudiant entrepreneur, Héléna et Antoine bénéficieront également de l’accompagnement et du soutien des Pépites Ozer et du Beelys.

Mars 2020

Après une étude de marché, Safehear pivote pour s’adresser à un besoin formulé par l’industrie : les protections auditives des travailleurs les isolent et ne permettent pas de communiquer dans le bruit. Cette problématique provoque des accidents parfois grave et des maladies professionnelles à long terme. Suite à de nombreux entretiens avec des entreprises de l’industrie et du BTP, le besoin est validé : Safehear débute alors le développement de son premier prototype en s’adressant à cette problématique de santé publique.

Safehear est lauréat de l’appel à projet UPICIL du groupe d’assurance APICIL et bénéficie d’une subvention et d’un accompagnement de Valoritech.

Juillet 2020

Safehear signe un partenariat avec le centre de recherche INRIA Lyon et lance des travaux de recherche en réseau de communication avec l’équipe AGORA.

La start-up intégre également le programme Innovation Booster de ST Microelectronics qui lui offre un hébergement sur le site de Grenoble et un support technique pour le développement et l’industrialisation des prototypes.

Novembre 2020

Safehear obtient la labellisation French Tech Seed et Deep Tech de BPI donnant accès à des financements publics significatifs.

L’équipe s’agrandit et se compose désormais de 7 personnes avec des profils ingénieurs, chercheurs et marketing. Une première levée de fonds est finalisée avec le fonds d’investissement Phitrust et deux business Angels.

Janvier 2021

Un partenariat industriel est signé avec Axandus, filiale de l’industriel automobile Efi Automotive afin de débuter l’industrialisation du premier produit.

Le prototype fonctionnel est testé dans plusieurs entreprises industrielles et BTP. L’intérêt marché est validé.