Et toi, tu te protèges les oreilles pendant les festivals et les concerts ? – Safehear

Et toi, tu te protèges les oreilles pendant les festivals et les concerts ? – Safehear

concert

Il suffit de se rendre dans un concert, festival ou tout type d’évènements musicaux pour constater que plus de la moitié des spectateurs ne portent aucune protection auditive. Pourtant le niveau moyen de décibels dans un concert s’élève à plus de 100. Si l’on en croit les données présentées dans le tableau suivant, on ne devrait rester que 3 minutes et 45 secondes dans un concert/festival ou dans une boite de nuit. Autrement dit : c’est dommage de payer son entrée pour ne rester que 3 minutes.

En réalité, nous restons donc exposés à ces nuisances sonores plusieurs heures et dégradons considérablement notre capital auditif.

Niveau sonore en décibel (dB) Temps d’exposition sans risque
80 8 heures
83 4 heures
86 2 heures
89 1 heure
92 30 minutes
95 15 minutes
98 7 minutes 30
101 3 minutes et 45

Un récent décret datant de 2018 a fait baisser le niveau légal de décibels en boites de nuit et festivals passant de 105 à 102 décibels. Chers festivaliers rassurez-vous : la différence n’est pas perceptible. Toutefois vos oreilles internes, elles, vont bien voir la différence 😉

Dans la continuité de ce décret, des stands et informations de prévention devront être installées dans ces lieux musicaux pour avertir le public sur les risques liés à une exposition sonore importante. Ajouté à cela, des protections auditives devront être mises à disposition gratuitement et des zones de calme devront être aménagées pour éviter l’exposition constante.

Les bouchons en mousse : une première solution

Alors oui, vous allez me dire que les bouchons en mousse sont inconfortables, dégradent la qualité du son et ne tiennent pas aux oreilles. Tout simplement car il y a une technique bien particulière pour les placer, en voici la preuve :

Que faire en cas de traumatisme sonore ?

Un traumatisme sonore est une atteinte directe de l’oreille interne, plus ou moins importante, et qui provoque au passage une destruction partielle ou totale des cellules sensorielles. Ces dernières appelées « cellules ciliées » vont vibrer et s’endommager. Plus le bruit est élevé, plus ces cellules ont de risque de se casser. Selon le traumatisme, cela entraîne une surdité réversible ou irréversible.

Ces traumatiques sonores génèrent alors une gêne et sont très inconfortables pour la personne.

Nous vous conseillons de consulter un ORL si :

.Vous sentez des sifflotements ou bourdonnements dans vos oreilles

.Vous avez le sentiment d’avoir les oreilles bouchées

.Vos oreilles vous font mal, sont douloureuses

.Il vous arrive d’entendre des sons même si vous vous trouvez dans un environnement silencieux

.Vous rencontrez des difficultés à entendre votre entourage ainsi que les voix aiguës.

En cette période de confinement qui nous prive l’accès aux boites de nuit, concerts et festivals c’est le moment rêvé pour ressourcer vos oreilles 😉

Copyright 2019 Safehear All right reserved